Equipe éducative

Equipe éducative

mar, 09/17/2013 - 21:52

La qualité et la pertinence de l’enseignement et de l’apprentissage sont cruciales dans toute politique éducative. En effet, les pressions exercées par la mondialisation  et par la concurrence qui prévaut sur le marché du travail obligent les pays à se doter de diplômés de l’enseignement secondaire suffisamment compétents pour répondre aux exigences et aux attentes de la société. D’où la nécessité d’avoir des enseignants compétents afin de  mieux former les élèves.

 

Au Niger, le corps professoral est composé d’enseignants fonctionnaires, d’appelés du service civique national et de volontaires de l’éducation. Malgré les efforts en  politiques éducatives, les recherches montrent que le Niger connaît un déficit d’enseignants qualifiés, soit du fait d’une forte hausse de la demande de places dans les établissements d’enseignement secondaire soit du fait de la faible valorisation de cette profession et des conditions de travail déplorables. Pour atténuer l’ampleur de ce problème d’insuffisance du personnel enseignant au secondaire, l’État a mis en place des politiques  de recrutement qui passent par l’embauche de volontaires ou de vacataires. Au cours de l’année scolaire 2005-2006, les appelés du service civique national et les volontaires de l’éducation, la plupart du temps non initiés au métier d’enseignant, représentaient 79,9 % du corps au collège et 69 % au lycée.

 

La formation des enseignants au Niger repose sur deux niveaux : la formation initiale et la formation continue. Deux institutions sont chargées de cette mission. L’École Normale Supérieure (ENS) assure la formation initiale des enseignants, et la Direction de la Formation Initiale et Continue (DFIC) assure le volet ''formation continue''.

La formation initiale des enseignants des collèges et lycées d'enseignement général se fait à l’ENS de l’Université Abdou Moumouni de Niamey. Les candidats sont sélectionnés à partir de la licence. Cette formation porte généralement sur une seule discipline et le plus souvent au détriment de la pédagogie. Par ailleurs, la formation initiale a trop souvent une approche transmissive de restitution de connaissances et  prépare peu les futurs enseignants aux réalités des classes. La formation continue des enseignants est sommaire. Elle consiste essentiellement en un encadrement pédagogique assuré par  des conseillers pédagogiques au cours de rares sessions.