position-education-superieure

Hausse du budget:

superieuretitle2: 
Enseignement Supérieur & recherche
+
  1. Assurer la viabilité financière à long terme de l’enseignement supérieur.
  2. Construire un Pôle recherche et innovation en partenariat avec les principales universités des pays de la CEDEAO.  Priorité : Recruter les meilleurs enseignants chercheurs et leur donner les moyens de leurs ambitions. La créativité, l'intelligence et la compétence ne manquent pas en Afrique, les freins sont administratifs et financiers.

 

Moderniser les programmes d'enseignements:

superieuretitle2: 
Méthodes, Outils
+
  1. Revoir les offres de formation et les aligner sur les objectifs sociaux et économiques de la nation ; Le Niger a surtout besoin de main d’œuvre qualifiée et disponible dans des secteurs où tout reste à construire : Bâtiment et travaux publics, industrie manufacturière, Génie civil et hydraulique, etc.
  2. Améliorer l’accès aux filières scientifiques techniques et professionnelles.
  3. Privilégier les filières professionnalisantes conduisant à un emploi après une courte période d'étude afin de favoriser l'emploi industriel.

L’Université et les centres de recherche sont, par essence, modernes. S’ils deviennent archaïques ou passéistes, ils ne remplissent plus leurs missions premières.

Aujourd’hui, la modernité se mesure par la mise en œuvre des technologies de l’information et de la communication qui doivent être au cœur de toute la vie universitaire, de la production des connaissances et des compétences au renouvellement de celles-ci en passant par leur diffusion. Il faut procéder dès maintenant à une réorientation de notre système vers les filières dites STEM, c’est-à dire science, technologie, ingénierie et mathématiques qui sont très largement minoritaires.

Prioriser la formation des enseignants:

superieuretitle2: 
Pédagogie, expertise
+
  1. La formation et le recrutement des enseignants du supérieur doivent être une priorité.
  2. La pédagogie ainsi que les méthodes d'enseignement se doivent d'être adaptés aux exigences et aux nécessités actuelles et de sortir d'un carcan archaïque. (Numérisation des outils de travail. Valorisation de la compréhension et de l'application des éléments enseignés et non de la mémorisation purement mécanique, ce qui conduit à repenser la philosophie d’enseignement. ) 

Conditions d'étude attractives:

superieuretitle2: 
infrastructures, logements, etc
+
superieuretitle3: 
Bourses, logement, santé

1)            - Mettre les étudiants dans les dispositions financières et matérielles conduisant à la réussite.

2)            - Bourses rehaussées, construction de logements étudiants, construction de centres modernes de documentation et de recherche. Niamey, capitale du Niger ne dispose même pas d'une bibliothèque moderne digne de ce nom, ce qui est un frein considérable pour disposer d'un système d'enseignement supérieur efficace.

Développer des outils de mesure:

superieuretitle2: 
Qualité de l'enseignemnt
+

Proposer un système d’évaluation et de suivi performant du système de l’enseignement supérieur  et mettre en place des indicateurs de performance. L’inflation des diplômes à l’université entraîne une dévalorisation des compétences et qualifications des étudiants, rendant ainsi leurs acquis peu transférables. La qualité requiert des enseignants bien formés, assidus et en nombre suffisant, des laboratoires équipés et modernes ; des personnels compétents ; des infrastructures adéquates en termes de quantité et de qualité, des programmes d’enseignement pertinents (qui juguleront la formation former de déracinés et d’acculturés) ; un système d’évaluation performant ; une meilleure gouvernance sociale ; des structures sanitaires adéquates etc… 

Prioriser la recherche:

superieuretitle2: 
Innovation scientifique et technologique
+

La mondialisation doit amener les pays africains à œuvrer pour le développement de la science et de la technologie sur le continent, malgré les faibles moyens alloués à ce secteur en Afrique.

En effet, « la maîtrise du développement économique et social de toute nation requiert la mise en place d'un système de recherche scientifique, technologique et d'innovation performant ». Il faut de ce fait concéder la priorité absolue à ce domaine et mener une vigoureuse politique de mise en place d’infrastructures scientifiques et techniques, ainsi que d’équipement de laboratoires.

Développer les partenariats:

superieuretitle2: 
Programmes d'échanges universitaires
+
  1. Sortir les étudiants des quatre murs de l'université.
  2. L'éveil de l'esprit est une condition indispensable à une évolution des mentalités qui est facteur essentiel dans la quête du développement économique et social. Peu d'étudiants nigériens parviennent à réaliser des expériences d'études à l'étranger, ailleurs en Afrique ou hors du continent. Cela est un handicap majeur car l'université est certes un lieu de formation académique mais cette dernière n'est qu'une partie de la formation globale d'un étudiant. Voir le monde, s'inspirer des pratiques et des différentes approches utilisées dans son domaine d'étude ailleurs que dans son pays constituent des éléments de formation tout aussi importants que les cours purement académiques. Cela passe par le renforcement des partenariats entre les universités du Niger et celles du monde, afin de faciliter les démarches administratives pour les étudiants nigériens à l'étranger.  

Soutenir l'insertion professionnelle:

superieuretitle2: 
Contrats en alternance
+
superieuretitle3: 
Soutenir l'insertion professionnelle contrats d'alternance
  1.  Création du statut d'étudiant salarié reconnu par l’État.
  2. Ce statut permettrait aux étudiants de mener leurs études en parallèle d'une activité professionnelle rémunérée dans leur domaine d'étude. A la différence du stage, le contrat en alternance permet à l'étudiant de concilier études et formation tout au long de l'année.
  3. Les étudiants salariés ne perdraient pas les avantages de leur statut d'étudiant, notamment la bourses, et bénéficieraient d'une rémunération pour leur activité salariée. 
  4. Des avantages pourraient être envisagées pour les entreprises afin de les inciter à recruter des étudiants en alternance. (Subventions étatiques, réductions fiscales, etc...)
  5. Ce projet est financièrement lourd pour l’État mais constitue une formidable rampe de lancement des étudiants dans la vie active et une passerelle importante entre le monde de l'entreprise et celui de la formation théorique.